Rechercher
  • Emmanuel SPANO

La deuxième phase du procès des attentats du 13 novembre 2015 a démarré cette semaine

Dernière mise à jour : 2 oct. 2021

Après une première période consacrée à l’enquête, la Cour d’assises spéciale de Paris a démarré cette semaine la deuxième phase du procès des attentats du 13 novembre 2015.


Durant près d’un mois, les juges se sont d’abord concentrés sur l’enquête, en faisant intervenir devant eux les principaux acteurs de cette phase préalable qui s’était déroulée durant plus de 5 ans.


Cette première étape de ce long procès aura été particulièrement riche d’enseignements et de moments forts.


Outre la certitude aujourd’hui acquise que Monsieur Salah Abdeslam s’exprime haut et fort, choquant souvent l’auditoire, il est en outre à souligner les interventions remarquables des principaux responsables de cette gigantesque enquête.


Je ne peux m’empêcher de souligner l’intervention de Monsieur « SDAT 99 », qui intervenait sous couvert d’anonymat, à deux reprises. Cet ex-adjoint au chef de la division nationale de la sous-direction anti-terroriste (S.D.A.T.) a livré, le 13 novembre dernier, un récit précis, détaillé et incroyablement riche de cette « enquête totale », hors-norme, qui a démarré au soir des attentats. Évidemment, il connaissait tout, se souvenait de tous, s’était rendu sur toutes les scènes de crime, mais aussi à Saint-Denis lors de la neutralisation d’Abdelhamid Abaaoud ou en Belgique lors de l’arrestation de Salah Abdeslam et enfin lors des attentats de Bruxelles.


Son audition aura permis à la Cour de se rendre compte de manière incroyablement précise de toutes les démarches accomplies durant la procédure d’information afin de cerner les circonstances et d’établir le plus clairement possible les différentes responsabilités dans la commission de ces attentats.


« SDAT 99 » reviendra ensuite quelques jours plus tard pour rappeler les modalités de revendication par l’État islamique des attentats de 2015. Son exposé sera appuyé par projection d’une des vidéos de propagande djihadiste, pourtant censurée des passages les plus violents, diffusée par l’organisation terroriste quelques mois après les attentats : 17 min d’effroi qui tétaniseront toute la salle d’audience !


L’intervention de Madame Isabelle Panou, Juge d'instruction belge, fera aussi partie des moments forts de ces premières semaines. En charge de l'enquête belge, celle-ci est venue témoigner et a expliqué combien la collaboration internationale avait été fondamentale dans ce dossier.


De même, je garderai en mémoire l’audition du commandant de Police en charge de la coordination des opérations de constatation sur le site du Bataclan après la tuerie du vendredi 13 novembre 2015.


La deuxième phase du procès des attentats du 13 novembre 2015 a démarré ce mardi 28 septembre dernier.


Plus de 300 victimes, accompagnées souvent de leur Avocat, vont se présenter à la barre de la Cour pour témoigner de leur douleur, de leurs blessures, de leur souffrance et, de manière plus générale, des conséquences de ces attentats sur leur existence.


Toutes les scènes d’attentats seront ainsi rappelées : le Stade de France, le Carillon, le Petit Cambodge, la Bonne Bière, le Casa Nostra, la Belle équipe, le Comptoir Voltaire et enfin le Bataclan.


Il faut s’attendre à ce que ces auditions soient délicates et très intenses en émotions…


Ces témoignages permettront en tout état de cause de remettre de l’humanité, beaucoup d’humanité, dans un procès s’évertuant à comprendre, analyser et juger des actes souvent qualifiés d’inhumains et destinés exclusivement à terroriser.


Durant cette phase, l’accompagnement des victimes par leur Avocat sera primordial.

J’essaierai d’apporter quelques mots utiles pour les personnes que je défends. Mais mon travail consistera surtout à les accompagner, avec beaucoup de pédagogie, pour leur expliquer leur place au cours de ces audiences.


Vous trouverez une présentation générale de ce procès, ainsi qu’une courte interview lors de laquelle je me suis évertué à expliquer mon rôle dans ce procès, en tant qu’avocat de partie civile.


https://www.dna.fr/faits-divers-justice/2021/09/08/attentats-du-13-novembre-a-l-aube-du-proces-du-siecle


114 vues0 commentaire