top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEmmanuel SPANO

Procès des attentats de Strasbourg

A deux mois du début de l’ouverture des débats, l’organisation du procès des attaques strasbourgeoises se dessine.

 

Le 12 décembre se tenait une première réunion préparatoire des attentats de Strasbourg organisée par la Présidente de la Cour d’assises spécialement composée à Paris.

 

Un planning provisionnel prévu du jeudi 29 février 2024 au vendredi 05 avril 2024 et un projet de liste des témoins et expert étaient délivrés à l’ensemble des avocats conviés à cette réunion.


Dans un second temps, les services du ministère de la Justice organisaient le lundi 18 décembre une réunion d’information à destination des victimes des attentats de Strasbourg.


Cette réunion se tenait dans la salle des Assises du Tribunal judiciaire de Strasbourg.


Toutes les associations requises par le Parquet National anti-terroriste y étaient présentes, au côté des représentants du P.N.A.T. et de la Chancellerie : VIADUQ - FRANCE VICTIMES 67 / Paris aide aux victimes / SOS France victimes 67


Le cabinet y assistait évidemment afin d’éclairer tous les intéressés sur les questions relatives à leur éventuelle participation aux procès : constitution de partie civile, organisation du procès, place de la victime, agenda préparatoire, frais de déplacements, d’hébergements, remboursements, etc.


Je profite d’ailleurs de cette publication pour alerter tout le monde sur les pratiques tout à fait alarmantes de certaines associations et même de certains "confrères" opportunistes...



A l’issue de ces réunions, les parties au procès étaient destinataires d’une information importante : un des cinq accusés ne sera finalement pas jugé par la Cour d’assises spécialement composée lors du procès à venir.

 

Pour des raisons médicales, la Présidente de la Cour d’assises a ordonné la disjonction de l’accusation concernant Albert BODEIN, accusé d’avoir fourni l’arme à Cherif CHEKATT ayant fait cinq morts et onze blessés.


Cette absence impactera nécessairement l’organisation et la durée de l’audience initialement prévue sur 26 jours…


 

Pour en découvrir davantage sur ces attaques strasbourgeoises et les 10 minutes meurtrières qui ont bouleversé Strasbourg, je vous partage cet excellent article interactif réalisé par les Dernières Nouvelles d’Alsace.


 

Bonne lecture !

45 vues0 commentaire

Comments


bottom of page